Consignes et textes 2015-2016

Vous trouverez ici les propositions d’écriture de chaque atelier.

  • Vendredi 20 mai 2016

Proposition 1 – Liste I
Les participants devront faire une liste de toutes ces petites choses qui pourrissent le quotidien.
ex : des étagères IKEA qu’on arrive jamais à monter du premier coup.

Proposition 2 – Liste II
A partir de la liste I, faire une liste de lettres possibles de réclamations et leur destinataire.
ex : lettre de réclamation à IKEA au sujet d’une étagère SOJIU pour laquelle il manque une vis.

Proposition 3 – Lettre de réclamation
Chaque participant choisit une proposition de lettre de réclamation dans la liste II (lui appartenant ou non) puis rédige une lettre de réclamation précise adressée aux services idoines.

Proposition 4 – Lettre de réponse
Après réception et lecture d’une lettre de réclamation tirée au sort, rédiger une réponse (absurde) en 5 lignes.

 

    • Vendredi 8 avril 2016

Proposition 1 : Le jeu des syllabes de villes ou de pays

Choisir un nom de ville ou de pays, le décomposer en syllabes. Pour chaque syllabe, associer un mot qui pourra la faire découvrir.  Ex : PA-RIS = Sans-Basmati    /   BEL-GI-QUE = Magnifique-étendu-file d’attente

Proposition 2 : Le Carré Lescurien

Sur un carré de papier, écrire dans chaque coin 4 mots dont 2 noms communs, 1 verbe, 1 adjectif. Avec ces 4 mots, essayer de créer 4 phrases différentes en utilisant ces 4 mots. Il est possible d’enrichir ces phrases avec des petits mots tels que des prépositions, des conjonctions de coordination.

Proposition 3 :  Lettre d’un prisonnier refusant d’être bouclé !

Rédiger une courte lettre d’un détenu à l’un de ses proches en utilisant uniquement des lettres sans grandes boucles en écriture cursive. Lettres autorisées : a,c,d,e,i,m,n,o,p,q,r,s,t,u,v,w,x

Proposition 4 : Le questionnaire surréaliste

Chaque participant prépare 7 morceaux de papier sur lesquels, dans l’ordre, il répondra à ces questions :
1 – De qui s’agit-il ?
2 – Où se passe l’action ?
3 – Que fait le personnage ?
4 – Quand cela se passe-t-il ?
5 – Que pense-t-il ?
6 – Que dit-il ?
7 – Conclusion sous forme de moralité ou de proverbe.
Chaque morceau sera mis en commun, les participants tirent alors un morceau de papier au hasard dans chaque tas (de 1 à 7) et  reconstituent l’histoire ainsi proposée par le hasard.

Proposition 5 : Invitation pour Monsieur ou Madame

Choisir un personnage parmi les Monsieurs/Madames (M.Incroyable, M. Triste, M. Sale, Mme Petite, Mme Autoritaire, Mme Étourdie) et rédiger une invitation qui tiendra compte de son caractère. Pensez à l’endroit, le ton, les invités, le menu… mais aussi à l’écriture que vous utiliserez.

    • Vendredi 5 février 2016

Proposition 1 : Trouver les opposés des mots suivants :
blanc – bouteille – télévision – pied – guépard – domino – Eric Zemour – France – Coca-Cola – oncle – sac-à-puces – corriger – coussin – aboyer – regard

Proposition 2 : Portrait chinois à partir de phrases inductrices connues : (consigne proposée par Céline)
Si j’étais président…
Si je pouvais me réveiller auprès de…
Si j’avais un marteau…
Si j’aurais su…
Si les cons volaient…
Si tu n’existais pas…
Si je veux…
Si on te demande…

Proposition 3 : Histoire à mots cachés : créer une histoire à 5 oralement. Chaque participant cache dans son morceau d’histoire un mot imposé.

Proposition 4 : A partir du poème de Boris Vian, Le Déserteur, inventer une lettre en respectant la structure. Possibilité de contrainte supplémentaire en piochant une image inductrice.

    • Vendredi 15 janvier 2016

Proposition 1 (par Dodo) : créer une phrase dont les noms, verbes, adverbes commencent tous par la même syllabe (syllabe de son prénom si possible).

Constance comprend: qu’on compte des concombres consternants, qu’on contredise des concupiscents, qu’on contrarie, qu’on combatte contre les complices du complot con-mercial… mais … “con même” ! qu’on considère combien de contagieux contaminent  et consentent à complaire aux cons! Qu’on se le conte!! (Céline)

Un financier finois fier et filou fit finalement filer une fille finaude et physiquement filiforme .Finis les filous, fit elle ! Fils et finitions… Fi ! Elle  finit en filasse, fibule dans le fichu, fique dans la figure, filet figé sur le fils de Figaro ! fichu filou !Fichtre Ficelles et filature. Elle fit finalement financer le fieffé filou par la fiduciaire… (Dodo)

Un coureur avec sa cousine courrait dans la cours, leurs cous était couleur couard. Ils coulissèrent vers la courge qu’ils coupèrent avec leur couteau. La cousine était courtisée par un couillon cool, ils partagèrent un couscous et allèrent se coucher. (Mickaël)


Proposition 2 : Adresser un courrier à un participant tiré au sort sous forme, si possible, de compliment. Attention à ne pas dévoiler son destinataire avec le regard. Ne pas signer le compliment. Écrire le nom du destinataire une fois la lettre pliée. L’un des participants fait le facteur (merci Célinette). Le destinataire doit retrouver le nom de l’expéditeur à la lecture de sa lettre.

Proposition 3 : Écrire un mot sur un morceau de papier, mettre en commun. A deux, échanger des courriers dont le thème sera un mot tiré au sort . On peut choisir de s’écrire des lettres, des mails, des télégrammes ou des sms.

Échange de billets glissés sous la porte

“Cher Mike Éa, Votre armoire a été livrée par erreur à mon adresse. Je l’ai montée et je constate qu’elle a toute sa place dans mon salon…Sans rancune, voisin. Gaston de La Lune”

“Cher Gaston, Tu vas démonter mon armoire plus vite que tu l’as montée sinon c’est moi qui viens la démonter et ta gueule avec ! Mike Éa, le suédois qui aime pas qu’on le prenne pour un con.”

“Eh oh…Éa, Tu vas tout de suite arrêter de te prendre pour Zlatan là, quand on n’est pas fichu d’écrire correctement son adresse, on baisse d’un ton, on courbe l’échine ou on rentre chez soi, dans son pays, quoi ! Gaston de La Lune qui pourrait bien te fiche son pied dans la tienne.”

” j’vais t’en donner un coup de pied où je pense moi et tu vas y r’tourner dans la lune et même plus loin!! Alors demain 8 heures tapantes, je suis devant chez toi et toi, tu’m rends mon armoire toute bien pliée dans son carton avec le mode d’emploi, et tant que t’y es … cherches-en un emploi !!! Connard !!!”

    • Vendredi 11 décembre 2015

Proposition 1 (par Agnès) : « Acrostiche» à partir des mots BATACLAN et BASTRINGUE, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. (Pour rappel : Bataclan : attirail encombrant / Bastringue : bal populaire, vacarme, ensemble d’objets hétéroclites.)
Une production parmi d’autres :

Baudelaire / Aragon / Sartre / Tolstoï / Rimbaud / Ionesco / Nietzsche / Giono / Urfé / Esope

Proposition 2 : « lettre à onze mains ». Écrire le début d’une lettre selon la contrainte donnée puis passer à son voisin de droite. Continuer la lettre obtenue par son voisin de gauche en respectant une nouvelle contrainte. La lettre sera ainsi écrite à 11 mains. Liste des contraintes par phrase :
1 – Compléter : « Chèr(e) + un personnage connu » / 2 – Compléter : « Je t’écris pour… » / 3 – Placer dans la phrase le nom de Johnny Halliday / 4 – Continuer la lettre en écrivant une phrase saturée par le son [s] / 5 – Placer dans la phrase un nom d’animal / 6 – Terminer la phrase par le mot « jamais » / 7 – Placer un gros gros mot / 8 – Écrire une question / 9 – Placer un nom de pays / 10 – Écrire une phrase de politesse / 11 – Trouver la signature de la lettre, par un personnage connu.

Une production parmi d’autres :

Chère Madonna,

Je t’écris pour savoir ton tour de taille afin de te tricoter un soutien gorge. Après avoir rencontré Jean Paul Gaultier, je voulais aussi savoir si les franges de Johnny Halliday te bottaient ? Le soutien gorge serait certainement serré sur tes seins ! J’aimerais qu’il permette l’expression d’une certaine animalité que tu incarnes. Ce pourrait être deux petits hérissons ou : tendresse et ambiance SM ? Grosse pétasse, sale chienne, t’aimes ça la tendresse, hein ! Est- ce que tu penses qu’on pourrait demander des échantillons de casques de Daf Punk pour faire les piquants du hérisson ? Je ne sais pas ce que tu en penses, j’ai juste peur que ça fasse bondir les piquants du hérisson, on ne sait jamais…  Affectueusement, ton Haut Triche !                                        Tricotine.

Proposition 3 : « Néologismes anti-sexistes »
A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, trois organismes départementaux lancent un concours d’écriture sur le thème : « Pour l’égalité … contre les Violences faites aux Femmes ». L’atelier se lance alors dans la création de néologismes + exemples sur le thème proposé.

Plusieurs productions parmi d’autres :

Raclobéïssance : Série de coups donnés pour montrer qui est le chef. Exemple : « Josiane, viens prendre ta raclobéïssance pour ne pas avoir descendu la poubelle ! »

Emasculateur précoce : Personne néfaste qui reproche sans cesse à son jeune enfant de ne pas être une fille comme il l’aurait souhaité. Exemple : « Mon père m’oblige à porter des robes. J’ai affaire à un émasculateur précoce. »

Mascalarm : Rimel qui coule sous les coups. Exemple : « C’est la voisine qui l’a trouvée là, hébétée, cheveux défaits, jupe retroussée, visage tuméfié, mascalarm coulant sur ses joues. »

Mascalarm waterproof : Rimel qui ne coule pas, même sous les coups. Exemple : « Pour être toujours belle pour lui, malgré lui : mascalarm waterproof de chez Lorelarm, parce que vous le valez bien ! »

  • Vendredi 6 novembre : Rentrée tardive de l’Atelier Thécriture.

Proposition 1  : “Inventaire”
> trouver 3 items sur “ce que j’aime quand je lis un journal”
> trouver 3 items sur “ce que je n’aime pas quand je lis le journal”

Proposition 2 : “jeu du dictionnaire”
> on choisit un mot inconnu du groupe dans le dictionnaire, il s’agit d’en inventer la définition. A la lecture de toutes les définitions (même la vraie), chacun vote pour la définition qui lui semble être l’originale. Mots choisis : dinghy / diène.

Proposition 3 : “histoires à mots cachés”
> les participants écrivent trois mots qui n’ont aucun rapport les uns avec les autres sur un morceau de papier. Les morceaux sont redistribués à chacun. La consigne est alors d’écrire une lettre contenant les trois mots qui doivent être le moins visibles possibles. A la lecture, les autres essaient de trouver les trois mots qui étaient à camoufler.